Agios bancaires : comment négocier avec la BNP ?

Tout titulaire de compte bancaire veut éviter de se retrouver dans le rouge, avec le risque de sanctions que cela comporte, les agios bancaires. Le bon compromis consiste à négocier avec son chargé de clientèle pour que la banque honore les paiements et retraits d’argent même si le compte est débiteur.

Comment obtenir une autorisation de découvert avantageuse ? 

Comment fixer et négocier une autorisation de découvert chez BNP ? Première étape, commencez par déterminer vos besoins : découvert passager pour une durée limitée, ou découvert permanent, petit ou gros montant. Il convient ensuite de prendre rendez-vous avec votre chargé de compte. Lorsque vous ne pouvez pas ou ne voulez pas vous déplacer, vous pouvez envoyer la demande d’autorisation de découvert par voie postale, de préférence au moyen d’une lettre simple. Appuyez votre demande de quelques arguments qui vous sont favorables : domiciliation sur le compte des salaires, pensions de retraite ou autres revenus réguliers, détention dans la banque d’avoirs pérennes comme un PEL, un compte-titres, une assurance-vie, un PEA… Il convient aussi de signaler toute éventuelle rentrée d’argent importante, et sa date probable d’arrivée : produit d’une vente immobilière, donation, succession, don familial d’argent, indemnisation, mais aussi embauche dans un emploi mieux rémunéré… Signalez aussi si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, même si le crédit est encore en cours de remboursement. Si vous ne supportez ni loyer ni remboursement de crédit pour votre habitation principale, précisez-le puisqu’il s’agit d’un argument en votre faveur. L’autorisation de découvert et son montant seront accordés en fonction de la confiance, du degré de relation établie avec la banque, de votre ancienneté comme client, mais surtout du montant de vos revenus, charges et présence ou non d’une épargne. Certains chargés de compte sont particulièrement rigides et n’accordent des découverts qu’avec parcimonie. Dans ce cas, il peut être préférable de changer d’agence, voire d’établissement bancaire.

Une réduction sur les intérêts du découvert ? 

Sur le montant du découvert, la banque applique des intérêts débiteurs, leur nom officiel, autrement dit des agios bancaires dans le vocabulaire courant. Le taux de ces intérêts figure sur votre relevé de compte sous la forme obligatoire d’un TAEG, pour taux annuel effectif global. Contrairement à une idée répandue, les intérêts débiteurs ne sont pas uniformes. Ils peuvent varier d’un établissement à l’autre, voire d’une agence à l’autre faisant partie du même réseau bancaire. De plus, une agence n’applique pas le même taux d’intérêt à tous ses clients. Le bon client, revenus élevés et/ou épargne importante, peut généralement négocier des taux d’agios plus faibles que ceux appliqués à d’autres clients de son agence bancaire, moins bien lotis financièrement. Même avec un découvert dûment autorisé dont vous respectez scrupuleusement le plafond, votre compte ne peut pas présenter un solde débiteur de manière ininterrompue pendant une trop longue période. Sinon, vous serez destinataire d’au minimum trois lettres dites d’information vous invitant à rendre votre compte créditeur, à l’approche des 30 jours, 60 jours, puis 90 jours.

Augmenter votre découvert autorisé BNP 

Vous avez bien lu ! Pour réaliser des économies, nous vous proposons bel et bien de négocier avec votre banquier une autorisation de découvert. En cas de dépenses imprévues ou de trous d’air temporaires dans vos finances, un découvert autorisé vous permet en effet d’éviter les très onéreux frais pour incidents de paiement (commission d’intervention à 8 euros, frais de rejet jusqu’à 20 euros et autres lettres d’information facturées plus de 10 euros). Car, lorsque votre compte est dans le rouge, mais qu’il reste dans le cadre de votre autorisation de découvert, votre banque vous prélève uniquement des agios bancaires. Bien que leur taux paraisse élevé, entre 8 % et 16 % par an, les agios ne vous coûtent en pratique que quelques centimes d’euros si vous ne restez que quelques jours à sec. Pour cela, il vous suffit de faire une réclamation BNP par téléphone, en agence ou par courrier, vous trouverez ces informations sur le site Internet.

Vous aimerez probablement
Comment constituer un dossier solide de réclamation pour La Redoute ?
Contester une amende : quand et comment le faire ?
Droit de rétractation : en savoir plus
Accident de voiture responsable : comment agir ?

Laisser une Réponse