Réussir son éclairage intérieur : conseils et astuces

L’éclairage intérieur laisse de nombreuses opportunités pour trouver les perles rares qui réussiront à mettre en valeur votre logement. Tout doit être bien pensé, la température, la couleur, la puissance, bref, vous ne devez rien laisser au hasard. Ainsi, nous allons vous donner quelques bons conseils, afin que vous puissiez réussir votre éclairage intérieur simplement. 

Les types d’éclairage 

Avant toute chose, il est important de connaître les différents types d’éclairage d’intérieur. Dans un premier temps, vous avez l’éclairage général, qui permet d’éclairer une pièce dans sa globalité, grâce à un luminaire ou à un plafonnier par exemple. Puis, dans un second temps, vous avez l’éclairage d’ambiance, avec les petites lampes qui font toute la différence. L’objectif de cet éclairage est de créer une véritable ambiance douce et cosy, afin que vous vous sentiez bien chez vous, notamment en soirée. De ce fait, plusieurs critères de choix doivent rentrer en considération, tels que la température, le flux lumineux, le type d’ambiance que vous souhaitez ou encore le type d’éclairage voulu. Vous devez tenter de vous rapprocher de la lumière naturelle, aussi bien pour la lumière froide que chaude. 

Le salon et la salle à manger

Comme vous pouvez vous en douter, l’éclairage intérieur dépend beaucoup de la pièce et de son usage. Certaines sont réservées aux activités, nous pensons notamment à la cuisine tandis que d’autres sont davantage pour la détente, comme la chambre ou le salon. Généralement, dans une pièce de vie, il y a obligatoirement une suspension au milieu du salon ou de la salle à manger. En outre, il est rare que cela soit suffisant, il faut donc réussir à bien agrémenter le tout avec des lumières d’ambiance de chez Maison du Monde, qui feront toute la différence. Bien entendu, il faut réussir à trouver le bon dosage, afin de ne pas avoir trop de petites lumières. Si vous avez des tableaux au mur, n’hésitez pas à mettre une applique au dessus ou à côté, afin de les faire ressortir. Pour votre salle à manger, nous vous déconseillons de mettre une lumière trop puissante, car cela peut rapidement être désagréable. Il faut également penser à placer la suspension à la bonne hauteur, car si elle est trop haute, la table ne sera pas correctement éclairée et si elle est trop basse, vous allez certainement vous cogner dedans. Afin de pouvoir gérer la puissance et la température de la lumière à l’instant t, il est préférable de choisir une ampoule qui peut être modifiée à votre guise, grâce à une simple télécommande. 

La salle de bain et la cuisine

Continuons dès maintenant avec la cuisine, une pièce qui nécessite un éclairage spécifique. Sachant que c’est l’endroit où vous préparez vos différents repas, nous vous invitons à opter pour un éclairage directionnel, afin de bien voir ce que vous êtes en train de cuisiner dans vos poêles de cuisson. La suspension Ikea doit être idéalement placée dans l’axe de votre plan de travail et pas derrière vous. Ainsi, il est tout de même préférable de pouvoir varier la luminosité, même pour un éclairage dédié à la cuisine. Ensuite, vous devez également penser à votre salle de bains, qui est une pièce importante et qui nécessite un éclairage intérieur de qualité. Nous vous conseillons d’envisager les spots, notamment pour la douche. En revanche, faites attention à bien les placer près du mur et non au centre, car ils risqueraient de gêner le pommeau de douche. 

L’éclairage intérieur de la chambre

Une fois que vous avez soigneusement réfléchi à l’éclairage de toutes les pièces citées ci-dessus, il est temps de passer à la chambre. En effet, il est fortement conseillé de placer un luminaire au centre de votre pièce. Cependant, celui-ci ne doit pas éclairé avec une trop forte intensité, car la chambre est une pièce qui a besoin de chaleur. En outre, ce qui fera réellement la différence, ce sont les points de lumières de part et d’autres. 

Laisser une Réponse