Litige avec votre mutuelle : comment gérer ?

Vous êtes protégé par une mutuelle pour votre santé mais vous rencontrez des difficultés ? Découvrez comment gérer au plus vite un litige avec votre mutuelle.

Parce que la couverture santé de vos enfants et de vous même est très importante, si un litige intervient avec votre protection santé, cela peut être embêtant. Pas de remboursement des frais de santé, cela peut vite entraîner des soucis. Faisons le point sur la gestion d’un litige avec votre société d’assurance santé.

Première étape de gestion d’un litige

Vous avez découvert fortuitement à la pharmacie que vous n’avez plus de droit ? Vous avez du payer la part de la complémentaire santé sans comprendre pourquoi ? Vous allez dans un premier temps devoir contacter le service client de votre mutuelle.

La première étape dans la résolution d’un conflit est de tenter de comprendre ce qui se passe. Vous devez demander à votre conseiller ce qui a motivé la suppression de vos droits. Il s’agit peut être simplement d’une erreur et ils peuvent être réactivés en quelques clics.

Vous avez peut être eu un défaut de paiement ? Si c’est le cas vous avez du être averti des soucis en lien avec votre contrat avant la mise en pause de vos droits.

Vous n’avez pas activé la portabilité de votre mutuelle à l’issue de votre licenciement ? Vous allez pouvoir le faire avec votre conseiller du service client.

Cependant, si à l’issue des échanges avec le service client vous n’avez pas trouvé de solution, vous allez devoir passer à l’étape supérieur.

Deuxième étape dans la résolution d’un conflit

Il s’agit alors de faire une réclamation auprès du service consommateur ou client de votre mutuelle. Vous allez, par cette démarche, expliquer que vous avez tenté une conciliation auprès du service client et que celle-ci n’a pas été efficace.

Vous allez donc devoir effectuer soit une réclamation par téléphone, mais la manière la plus officielle est un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous devrez indiquer vos coordonnées, le numéro de sociétaire c’est à dire le numéro de votre contrat santé, et expliquez votre soucis de manière claire et précise.

Vous obtiendrez des nouvelles rapidement, et si ce n’est pas le cas, vous devrez relancer le support client de votre mutuelle.

Troisième étape : la médiation

Si la réponse à votre réclamation auprès de votre mutuelle n’est pas celle que vous attendiez, vous êtes dans une confrontation importante avec votre mutuelle. Vous avez déjà tenté une conciliation avec le service client, désormais le plus simple est de faire appel à une personne extérieure à votre conflit, un arbitre en soit, c’est ce que l’on appelle un médiateur. La loi française préconise fortement leurs interventions car ils évitent de manière importante les procédures judiciaires et donc les engorgements des tribunaux.

Vous pouvez trouver très facilement le médiateur qui pourra gérer votre dossier directement sur Internet. Il existe en effet un service de médiation dédié à l’assurance et donc des spécialistes qui gèrent des conflits opposants des particuliers à des compagnies d’assurance.

En cas d’échec, vous allez pouvoir saisir la juridiction compétente mais cela vous engage sur une durée et sur des frais certainement sauf si votre protection juridique est opérationnelle pour gérer vos frais.

 

Vous aimerez probablement
Pare-brise brisé : quelles démarches ?
Achats de seconde main : quelles garanties ?
AppleCare : la garantie Apple
Comment résilier un abonnement ?

Laisser une Réponse