Divorcer en ligne : la séparation 2.0

Vous allez divorcer et vous souhaitez trouver un compromis afin de gérer cela au mieux ? Découvrez le divorce en ligne.

Comment faire pour gérer un conflit sentimental qui se transforme en divorce sans s’épuiser en battle d’avocat ? Découvrez la version ultra moderne du divorce amiable grâce au divorce en ligne, et gagner un temps précieux, et aussi de l’argent.

Divorce en ligne : pour qui ?

Le divorce en ligne sur le papier c’est un peu la lumière au bout du tunnel juridique qu’est le divorce classique. Seulement voilà, cela ne s’adresse pas à tous les types de divorce. En effet, il faut que le divorce soit réalisé par consentement mutuel des deux parties afin de bénéficier du divorce en ligne.

Si vous n’êtes pas encore certain du type de divorce que vous souhaitez, ou bien, auquel vous vous orientez, vous allez pouvoir créer un compte en ligne et découvrir les différentes options. Vous pouvez également chercher sur Internet ou encore, demander de l’aide à votre avocat si vous en avait déjà contacté un.

Vous pourrez choisir l’avocat conseil qui suivra votre divorce, vous pouvez même faire une consultation à distance pour un tarif fixe qui sera déduit du forfait du divorce si vous y adhérez.

Le coût d’un divorce en ligne

Alors en plus du côté pratique évident, on ne va pas se mentir, le coût d’un divorce en ligne est moindre par rapport à un divorce classique. Vous allez forcément payer moins cher car une partie de la démarche est dématérialisée.

Vous allez pouvoir faire une simulation de votre divorce en ligne. Vous aurez différentes en options et notamment celle de souscrire à deux ou chacun de son côté.

Vous pourrez payer en plusieurs fois, jusqu’à 4 fois, et cela sans frais.

Les publicités des sites de divorce en ligne attirent l’oeil avec des montants dérisoires où on s’imagine divorcer pour moins de 200€. Ce n’est pas forcément le cas, il faut plutôt compter un tiers du divorce que vous aurez payer de manière classique au minimum.

Comment divorcer en ligne ?

C’est cette étape qui est pour nous l’avantage majeur du divorce en ligne car cela est très simple. Il suffit de vous inscrire par le biais d’un ordinateur sur un des sites de divorce en ligne en renseignant dans un premier temps vos coordonnées.

Vous devrez ensuite renseigner si vous avez des enfants en commun et si l’intervention du juge des affaires familiales est nécessaire. Vous devrez également faire le point sur vos bien immobiliers en commun. Après, en fonction de ces éléments, vous devrez choisir la formule la plus adéquate.

En revanche, afin de divorcer en ligne, il est indispensable d’avoir une entente parfaite concernant le mode de garde des enfants, les montants des pensions alimentaires éventuelles, la séparation des biens, en gros tout doit être bien ficelé et ne pas nécessité l’intervention du juge.

Les personnes étrangères ou si l’un des membres du couple n’est pas français ou encore, les personnes avec un régime spécial comme la curatelle ne pourront pas bénéficier d’un divorce en ligne.

En revanche, si celui-ci est possible, c’est un gain de temps précieux, et d’argent, qui sont des sujets sensibles et cela vous épargnera vous et votre ex-conjoint.

Vous aimerez probablement
Achats de seconde main : quelles garanties ?
AppleCare : la garantie Apple
Comment résilier un abonnement ?
Litige avec votre mutuelle : comment gérer ?

Laisser une Réponse