Choisir la bonne plaque de cuisson : mode d’emploi

Comme vous le savez, il existe différentes plaques de cuisson. Vous pouvez en trouver qui fonctionne avec du gaz, avec induction ou autre. Ainsi, chacune d’entre elles possèdent des atouts, mais aussi des limites et c’est ce que nous allons découvrir ensemble. Alors, prêt à découvrir comment choisir la bonne plaque de cuisson ? 

La plaque de cuisson avec électricité 

Il faut savoir qu’une plaque de cuisson électrique n’est pas très onéreuse et qu’elle est simple à utiliser. De plus, elle tient dans le temps, ce qui est un avantage indéniable. C’est l’idéal si vous êtes étudiant et que vous n’avez pas les moyens d’acheter un autre type de plaque de cuisson chez Brandt. En outre, celle-ci ne permet pas d’avoir des cuissons extrêmement précises, ce qui peut déranger certaines personnes. Il n’y a pas de système de sécurité si toutefois vous êtes face à un débordement, il faut donc être vigilant. En ce qui concerne la taille, sachez que vous aurez le choix entre plusieurs modèles, afin de pouvoir l’adapter aux dimensions de votre plan de travail de cuisine. Certaines possèdent uniquement deux foyers, tandis que d’autres en ont cinq. 

La plaque de cuisson au gaz

Le gaz est une valeur sûre et le système est simple à utiliser. En effet, vous allez pouvoir contrôler la puissance du feu et ce, en le visualisant, ce qui est plus agréable qu’avec une plaque à induction par exemple. Actuellement, les plaques de cuisson au gaz sont les moins chères du marché, même si elles sont très performantes. Contrairement à l’électricité, vous bénéficierez d’un système de sécurité en cas de problème, ce qui est plus rassurant, notamment si vous n’êtes pas un grand cuisiner. De plus, il est important de noter que le gaz chauffe beaucoup plus vite que les autres types de plaques que vous retrouverez chez Klarstein ou ailleurs, ce qui n’est pas négligeable. D’ailleurs, de nombreuses familles ne souhaitent pas changer car elles préfèrent largement ce type de fonctionnement. Par contre, certains foyers ne sont pas rattachés au gaz de la ville, ce qui oblige à acheter des bouteilles de gaz. Il faudra également entretenir régulièrement les bougies, les grilles et les brûleurs. 

Le vitrocéramique et la cuisson mixte

Parlons maintenant des plaques de cuisson en vitrocéramique. En effet, celles-ci sont plutôt avantageuses, notamment en termes de prix. Bien entendu, vous pourrez parfaitement faire chauffer vos plats et ce, en toute sérénité. Cependant, la plaque de cuisson en vitrocéramique reste chaude pendant quelques temps après la cuisson, il faut donc faire attention à ne pas la toucher pour éviter de se brûler. Il y a tout de même une sécurité en cas de soucis, pas d’inquiétude ! En revanche, retenez bien que le vitrocéramique consomme beaucoup d’énergie, ce qui peut être un inconvénient pour vous. Sachez qu’il y a également la plaque de cuisson mixte, qui n’est autre qu’un mélange entre l’électrique et le gaz. 

Les plaques de cuisson à induction

L’induction connaît un succès important depuis son arrivée sur le marché, principalement grâce à son aspect esthétique indéniable. De plus, celle-ci permet de bien ajuster la puissance des feux, afin que la cuisson soit parfaite. Retenez bien que vous pourrez bénéficier de la fonction appelée « booster », qui permet de chauffer le foyer plus rapidement, un idéal pour faire bouillir l’eau de vos pâtes plus rapidement ! En termes de sécurité, sachez que vous n’avez aucune inquiétude à avoir car elle refroidit vite. Si vous souhaitez la nettoyer, vous pouvez utiliser une éponge tout simplement, c’est très facile. Nous souhaitions également vous parler des plaques de cuisson aspirantes, qui sont moins connues. En effet, elles sont équipées d’une hotte, qui se situe au coeur de la plaque. Celle-ci se se met en marche en totale autonomie, lorsque la fumée commence à être importante. 

Laisser une Réponse